Quels sont les différents types d’appareils auditifs ?

Le saviez-vous ?

5 millions de Français souffrent de troubles de l'audition. 40% d'entre eux ont moins de 55 ans.

L’appareil auditif est prévu pour la correction des problèmes d’audition. Il se présente en 3 types différents : le contour d’oreille, l’appareil intra-auriculaire et l’appareil à conduction osseuse.

Le contour d’oreille

Il s’agit du type d’appareil auditif le plus utilisé. Il se place sur ou derrière le pavillon et se raccorde au conduit auditif grâce à un embout.

Ce genre d’aide auditive convient au traitement de tous les niveaux de perte d’audition. Il peut se présenter sous différentes formes :

  • Le contour d’oreille classique
  • Le mini-contour d’oreille
  • Le contour d’oreille open

Un contour d’oreille est toujours facile à prendre en main. Sa dimension lui permet de recevoir plusieurs options comme un contrôle de volume, un sélecteur de programme, un micro directionnel, etc.

Le système électronique d’un contour d’oreille est situé hors de l’oreille, ce qui favorise une meilleure protection contre la transpiration et le cérumen.

Les piles nécessaires à son fonctionnement proposent une autonomie jusqu’à 20 jours pour 12 h d’utilisation journalière. Mais malgré ses performances, un contour d’oreille est peu esthétique vu qu’il reste apparent.

L’appareil intra-auriculaire

Un intra-auriculaire est un petit dispositif qui se loge à l’intérieur du conduit auditif. Il est formé d’une coque sur mesure où sont incrustés tous les éléments de l’appareil. En raison de sa petite taille, ce genre d’aide auditive est plutôt réservé aux personnes agiles et précises dans leurs gestes. Il est disponible en 3 différents types :

  • L’intra-conque : Elle est surtout conçue pour les surdités moyennes et sévères. Ses performances sont identiques à celles d’un contour d’oreille, mais elle est plus discrète.
  • L’intra-canal : Il convient aux surdités faibles et moyennes. Il est aussi performant, malgré sa fragilité. En termes d’esthétisme, l’intra-canal est pratiquement indiscernable.
  • Le mini-canal : Il est spécialement conçu pour fournir une grande discrétion. En effet, il se loge parfaitement à l’intérieur du canal auditif. Cependant, il n’est efficace que pour les cas de surdités légères ou moyennes. De plus, il est très fragile et assez difficile à manipuler.

Un appareil intra-auriculaire est déconseillé à ceux dont le conduit auditif se montre tortueux, étroit ou trop petit. Son utilisation est aussi proscrite aux personnes sécrétant trop de cérumen. Et même s’il est performant, il ne convient pas aux surdités très profondes (une perte de plus de 90 dB).

L’appareil à conduction osseuse

Une aide auditive à conduction osseuse se singularise par le fait qu’elle transforme le son en signal vibratoire au lieu de le transmettre sous forme d’onde sonore. Le signal est ensuite diffusé dans l’oreille interne depuis l’os du crâne. On peut distinguer 2 sortes d’appareil à conduction osseuse :

  • L’implant à ancrage osseux : Il s’agit d’une petite vis en titane qu’on implante à l’intérieur de l’os de la mastoïde. Cette vis reçoit un microphone et un micro-processeur qui captent et convertissent le son afin de le transmettre à l’oreille interne.
  • L’implant à ancrage osseux est suggéré en cas de surdité mixte, de surdité de transmission, d’agénésie ou de cophose. Ancré dans l’os, il est totalement invisible et permet de retrouver partiellement ou totalement l’ouïe. Ceci dit, le fait de recevoir l’implant implique une hygiène rigoureuse.

Les lunettes à conduction osseuse : Elles se présentent telles des lunettes ordinaires. Mais contrairement à ces dernières, leurs branches comprennent un microphone, un processeur et un vibrateur. Lorsque le son est capté par le microphone, le processeur l’amplifie et fait vibrer le vibrateur situé par-dessus l’os de la mastoïde.

Ce type d’appareil est préconisé pour les surdités de transmission, les surdités de perception et les surdités mixtes légères et moyennes. Mais il faut souligner que le porteur n’entend rien lorsqu’il ne porte pas ses lunettes (pendant le nettoyage ou durant le sommeil).

Chaque degré de surdité peut être traité avec une aide auditive adaptée. Contour d’oreille, appareil intra-auriculaire ou appareil à conduction osseuse peuvent en effet s’utiliser en fonction des caractéristiques de l’oreille.