Quel type d’appareillage auditif chez l’enfant ?

D’après les estimations, environ 800 enfants qui naissent chaque année sont touchés par un trouble auditif. Dès que l’existence d’un problème d’audition est constatée, le médecin recommande généralement le port d’une audioprothèse. Pour un enfant, 3 types d’appareillages auditifs peuvent être utilisés.

Faites tester gratuitement l'ouï de votre enfant ?

Le contour d’oreille classique

C’est le type d’aide auditive le plus recommandé pour un bébé ou un enfant. Comme son nom l’indique, l’appareil s’enroule sur l’oreille. Il comprend différents dispositifs permettant de capter et de traiter le son (micro, processeur, pile…). L’embout qui restitue le son s’insère dans l’oreille. Pour un enfant, le contour d’oreille propose différents avantages :

  • Il peut avoir une puissance variable, ce qui convient tout à fait à n’importe quel degré de surdité.
  • C’est un appareil de grande taille pouvant aisément être manipulé par un enfant, même ceux de bas âge.
  • La partie électronique de l’appareil se trouve hors de l’oreille, ainsi il est protégé de la transpiration et du cérumen.
  • L’autonomie de la pile peut aller à plus de 15 jours.
  • Différentes options peuvent être intégrées sur l’appareil comme un contrôleur de volume, un sélecteur de programme, etc.

Mais pour les enfants, le fait que l’appareil est de grande taille peut constituer une gêne. Heureusement, on trouve aujourd’hui différentes déclinaisons du contour d’oreille pouvant convenir à chaque type d’enfant : minicontour d’oreille, contour d’oreille ‘Open’, etc. De plus, il est proposé en diverses couleurs, ce qui permet à l’enfant de choisir la teinte qu’il préfère.

L’appareil à conduction osseuse

En général, ce type d’audioprothèse n’est suggéré que lorsque l’enfant souffre d’une surdité de transmission ou s'il est atteint d’un trouble auditif mixte. Aussi, les médecins suggèrent son utilisation quand le conduit auditif est obstrué, lorsque l’oreille affiche des malformations ou si le port d’un contour d’oreille est contre-indiqué (par exemple à cause d’un eczéma ou d’une infection chronique dans les oreilles).

Sa particularité est qu’il ne transmet pas le son par un écouteur, mais le convertit en signal vibratoire. Celui-ci va alors se propager dans l’oreille intérieure à partir des os du crâne. Outre la prothèse à conduction osseuse, on trouve aussi les lunettes à conduction osseuse. Ressemblant fortement à des lunettes classiques, elles comprennent des branches vibrantes. La prothèse sera alors mise dans ces branches qui contiennent un vibrateur permettant de transmettre le son.

L’implant cochléaire

Le recours à l’implant cochléaire devient une nécessité quand les autres aides auditives ne suffisent plus pour corriger le trouble auditif d’un enfant. Dans cette optique, les audioprothésistes le conseillent en cas de surdité sévère ou totale ou lorsque l’enfant est devenu subitement sourd.
Il s’agit d’une oreille artificielle visant à remplacer l’oreille interne déficiente. Pour permettre de retrouver l’ouïe, l’implant cochléaire transforme le son en micro-impulsions électriques. Il comprend 2 parties :

  • Une partie externe : Il s’apparente à un gros contour d’oreille. On y trouve un microphone pour capter le son, un processeur qui traite le son, une antenne aimantée qui transmet le son vers la partie interne depuis la peau et une batterie rechargeable ou pas.
  • Une partie interne : C’est un récepteur mis sous la peau qui peut fonctionner sans énergie. Il comprend des électrodes et un processeur. Les électrodes sont implantées depuis la cochlée et stimulent le nerf auditif afin que le son puisse arriver jusqu’au cerveau.

La pose de l’implant cochléaire se fait par chirurgie. Ce sont particulièrement le récepteur interne et le porte-électrodes qui sont implantés sous la peau et dans l’oreille interne. Quand l’intervention chirurgicale est achevée, l’implant cochléaire doit être réglé et branché après 2 ou 3 semaines. Des séances de rééducation auprès d’un orthophoniste sont aussi prévues afin que l’enfant puisse retrouver l’ouïe.