Comment effectuer un test auditif

Un problème d’audition oblige forcément à consulter un médecin spécialiste. Celui-ci fera passer un test d’audition pour obtenir un diagnostic sur l’état de l’ouïe.

Quand tester son ouïe ?

BILAN AUDITION

Réaliser un bilan de votre ouïe ainsi qu'un essayage de prothèses auditives gratuitement.

Lorsqu’on commence à atteindre un certain âge (à partir de 55 ou 60 ans), il faut penser à consulter un ORL afin de diagnostiquer l’audition. En effet, les personnes âgées sont sensibles aux troubles auditifs à cause de la presbyacousie (perte des capacités de l’audition à cause du vieillissement).

Il y a aussi des cas où le recours à un ORL est recommandé fréquemment. Cela concerne les personnes qui exposent leurs oreilles à des risques de blessures ou à des bruits forts : les professionnels qui utilisent des outils bruyants (marteau piqueur, scie électrique, dynamite, etc.), les plongeurs qui font de l’apnée sous marine, etc.

En outre, il existe d’autres facteurs qui obligent à faire un test d’audition :

  • Difficultés à entendre au téléphone
  • Difficulté à comprendre une conversation
  • Gêne dans un environnement bruyant (réunions, télévision, salle de spectacle, etc.)
  • Vertiges
  • Otite
  • Sifflement dans les oreilles
  • Traitements ototoxiques (chimiothérapie, aminosides, etc.)
  • Douleurs dans les oreilles

Les différents tests

Pour arriver à évaluer la surdité, 2 types d’examens peuvent être appliqués par l’ORL : l'examen subjectifs et l'examen objectif

Les examens subjectifs

Les examens subjectifs commencent par l’otoscopie. Il s’agit d’une analyse complète du tympan ainsi que du conduit auditif. Il aide à savoir l’existence de cérumen, d’otite, d’eczéma ou de suppuration de l’oreille.

Ensuite vient l’audiométrie tonale qui permet d’avoir un audiogramme (un graphique concernant les capacités auditives). Le test se déroule dans un milieu insonorisé. Le sujet porte un casque où sont envoyées des fréquences de différentes intensités. Ce test sert à savoir le stade de la surdité.

Après, l’ORL passe par l’audiométrie vocale. Celle-ci vise à mesurer les capacités de compréhension. Il se déroule dans un milieu ordinaire. Des haut-parleurs énoncent des mots qu’il faut ensuite répéter.

Les examens objectifs

Ce genre de test est réalisé pour compléter les examens subjectifs. Il s’applique aussi lorsque le patient ne peut pas coopérer (nourrisson, personne dans le coma, etc.). Cela commence par une tympanométrie visant à déceler un dysfonctionnement sur la trompe d’Eustache.

Il est succédé par l’OEA (Oto-Émission Acoustique) qui permet de confirmer la présence de cellules sensorielles à l’intérieur de l’ouïe. Si les OEA sont absentes, l’oreille moyenne et l’oreille externe sont vérifiées afin de supprimer les obstacles qui défavorisent l’examen.

Enfin, le praticien réalise un PEA (Potentiel Évoqué Auditif). L’oreille interne est stimulée avec un son à haute-fréquence répété. Puis, les électrodes mises sur le visage vont recueillir l’information sonore qui va de l’oreille interne au cerveau.

Que faire en cas de troubles auditifs ?

BILAN AUDITION

Audika vous propose un bilan est un essayage gratuit d'une prothèse auditive.

À la fin des tests d’audition, l’ORL émet un bilan complet sur l’état de l’ouïe. Il indique si le trouble est léger, modéré, sévère ou profond.

Il mentionne également s'il s’agit d’un problème auditif de transmission ou de perception. Le plus souvent, le traitement proposé est le port d’une aide auditive.

L’ORL recommande alors un audioprothésiste compétent qui pourra fournir un appareil auditif efficace pour traiter le trouble :

  • Les prothèses auditives : Se posant sur ou dans l’oreille, elles permettent de traiter tous les niveaux de surdité.
  • Les appareils à conduction osseuse : Pouvant être des implants ou des lunettes auditives, ils sont surtout prévus pour une sévère surdité de transmission et mixte.
  • Les implants cochléaires : On les utilise pour traiter une surdité de perception bilatérale et une surdité congénitale.
  • Les implants d’oreille moyenne : Ils sont utilisés pour la surdité de l’oreille moyenne, lorsqu’aucun autre appareil auditif n’est plus efficace.

Au moindre problème remarqué sur l’ouïe, il est plus prudent de consulter un spécialiste pour un test d’audition.

Le praticien proposera un traitement convenable s'il remarque une quelconque déficience.